Lieu, People, À savoir, Culture

11 ème édition du Festival International du Film de Femmes de Salé

Par: Graziella CHASSANY  

COMPETITION OFFICIELLE La 11ème édition du Festival International du Film de Femmes de Salé sera organisée du 25 au 30 septembre, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI. La compétition officielle fiction de cette édition, connaîtra la participation de 12 films représentant l’Europe, l’Amérique latine, l’Asie, l’Afrique et le Monde Arabe, souligne les organisateurs dans un communiqué de presse.

Il s’agit de « Zin’naariyâ-L’Alliance d’Or » de Rahmatou Keïta (Niger), « Little Wing » de Selma Vilhunen (Finlande et Danemark), «Withered Green » de Ahmed Hammad, (Egypte), « Quite Staring At My Plate » de Hana Jušić, (Croatie), « Le Clair-Obscur » de Khaoula Benomar, (Maroc), « Ava » de Léa Mysius,(France) et « Eté 93» de Carla Simon, (Espagne) .

Seront également en lice, « Oh lucy » de Atsuko Hirayanagi, (USA et Japon), « Marlina la tueuse en 4 actes » de Mouly Surya, (Indonisie, France,Malaysia, Thailande), « Son of Sofia » de Elina Psikou, (Bulgarie, Grèce, France), « Western » de Valeska Grisebach, (Allemagne) et « La fiancée du désert » de Cecilia Atán et Valeria Pivato,(Argentine).

Le jury de la compétition officielle, présidée par la scénariste, réalisatrice et actrice française Dominique Cabrera, sera composé de la réalisatrice Sophie Goyette, (Canada), la cinéaste Kamla Abuzekri, (Egypte), l’écrivaine et critique de cinéma, Pilar Carrasco Aguilar ( Espagne), la spécialiste du programme Cinéma à l’Organisation Internationale de la Francophonie, Souad Houssein, (Djibouti), l’actrice marocaine Saadia Ladib et l’actrice suisse Marie-Eve Musy.

Concernant le Jury de la compétition documentaire, il sera présidé par la réalisatrice sénégalaise, Fatoumata Bintou Kandé, et composé de la réalisatrice et scénariste maroco-française, Rahma Benhamou El Madani et de la journaliste marocaine, Fatima Ifriqui.

Les films qui prendront part à la compétition documentaires sont « Bask bir dag» de Noémie Aubry & Anouck Mangeat (France, Turquie), « Shakespeare à Casablanca » de Sonia Terrab (Maroc), « El Infinito vuelo de los dìas » de Catalina Mesa, (Colombie), « Soeurs courage » de Latifa Doghri & Salem Trabelsi, (Tunisie) et « Girls Don’t Fly » de Monika Grassl, (Allemagne, Australie, Ghana).

Les organisateurs ont aussi prévu de rendre un hommage posthume à Abdellah Bayhiya, dont la disparition a affecté la communauté du cinéma. D’autres hommages seront rendus à trois femmes pour leur parcours cinématographique marquant, à savoir la comédienne égyptienne, Rogena, l’actrice marocaine, Fadila Benmoussa, et la comédienne turque Defne Halman.

Le cinéma turc sera l’invité de cette édition, à travers la projection de 5 films de femmes. Il s’agit de « Dust Cloth (Toz bezi) » de Ahu Öztürk, « Araf, quelque part entre deux » de Yeşim Ustaoğlu, « La révélation d’Ela (Hayatboyu) » de Asli Özge, « La Tour de guet (Gozetleme kulesi) » de Pelin Esmer et « La Boîte de Pandore (Pandora’nin kutusu) » de Yeşim Ustaoğlu.

Organisé par l’Association Bouregreg, le Festival International du Film de Femmes de Salé oeuvre à la préservation de son identité en tant que manifestation exclusivement dédiée à la féminité dans et par le cinéma.

Pour cela le festival veille à s’ouvrir sur de nouveaux horizons en quête de nouvelles amitiés, de personnes et d’artistes de cultures différentes et qui ont fait de l’art en général et du cinéma en particulier, le fer de lance de leur lutte pour un monde meilleur.

 

Avec la MAP.