Lieu, People, À savoir, Culture

BurnOut à la Renaissance : Salle comble!

Par: Graziella CHASSANY  

CINEMA À l'occasion du Festival international du cinéma d'auteur de Rabat le film "BurnOut" de Nour-Eddine Lakhmari a été projeté ce samedi 28 Octobre au cinéma Renaissance. Très attendu par les Rabatis : une seconde séance imprévue a même été programmé à la demande générale pour satisfaire les cinéphiles !

Le nouveau film de Nour-Eddine Lakhmari était attendu à Rabat. Après "Casanegra" et "Zero", le réalisateur termine là ça trilogie sur le ville de Casablanca.

Pour info, la séance de 15h était pleine, du coup, le cinéma Renaissance de Rabat a du projeter une nouvelle séance à 17h aussi ! ils ont asuré !

Synopsis

BurnOut est un film sur le sacrifice et le courage de gens ordinaires confrontés à des situations extraordinaires où les disparités sociales et économiques exacerbent leur détresses. 
C´est le récit de rencontres atypiques, inattendues où des personnes issues de milieux radicalement différents sont mises face à face décrivant ainsi la population contrastée et hétéroclite d’une grande ville.  
AYOUB, cireur de 13 ans, rêve d´acheter une prothèse pour sa mère unijambiste. 
JAD, 40 ans, chef d´entreprise, veut se libérer de l´obsession de son défunt père. 
AIDA, jeune femme de 25 ans, une interne des hôpitaux, mène une double vie. 

Artistes

Anas El Baz dans le rôle de Jad, le jeune chef d'entreprise ...

Ilyass El Jihani dans le rôle de Ayoub, ce petit garçon de 13 ans, cireur ...

Sarah Perle dans le rôle de Aida, interne en médecine ...

Morjana Alaoui dans le rôle de Inès, la femme de Jad et la propriétaire d'une galerie d'art...

Driss Roukhe dans le rôle de M. Faridi, politicien conservateur ...

Faty El Jaouhari dans le rôle de Soumaya, qui a pour clients de riches hommes ...

Saadia Ladib dans le rôle de Rabia, vendeuse de pain ...

Karim Saidi dans le rôle de M. Ghazali, un riche passionné d'art...

Mohammed Khiari dans le rôle de Ronda, chef d'un réseau de cireurs ...

Badr Bouhaih dans le rôle de Mous, jeune cireur...

Taoufik Azeb dans le rôle de Omar, propriétaire de salle de billard ...

Autant dire que tous, on sut sous la direction d'un scénario bien cousu, emplir ce film d'émotions de toutes sortes dont certaines scènes bien que difficiles sont certainement le reflet d'une pâle réalité ...

BurnOut lors de sa sortie à Casablanca avait déjà fait salle comble au Megarama et recommence aujourd'hui à Rabat !

 

Photo de Smail Mojahid.